Bassin Arcachon
bassinarcachon.

Découvrez Davidone, photographe du Bassin


David Cardoso alias Davidone est un photographe nouvelle génération, avec un style moderne et une vision différente du reportage que ce soit de mariage, de glisse ou simplement de paysage. Son expérience est variée, mais le dénominateur commun reste le plaisir.

Interview d'un photographe pas comme les autres.



Découvrez Davidone, photographe du Bassin
Davidone, peux-tu te présenter ?

J'ai 37 ans, j'ai une formation de manipulateur radio et j'habite sur le Bassin d'Arcachon depuis 2003. Mes grands parents sont originaires d'Arcachon et j'y venais à chaque vacance.

Raconte nous tes débuts en photo, comment as-tu appris ?

Mon premier contact avec la photo, je devais avoir 18 ans, c'était avec un appareil reflex argentique CANON, en réglage tout automatique. Ça me plaisait, mais à l'époque je faisais surtout de la peinture. 
Je faisais aussi du bodyboard et suite à un accident en 2006, qui m'empêchait de surfer, j'ai ressorti mon appareil pour "shooter" les copains dans l'eau. C'est comme ça que j'ai vendu mes premiers clichés de glisse au magazine "BODYBOARD". 
Ensuite j'ai enchaîné les collaborations avec Kanabeach, RIP et le magazine "Surf Europe". En parallèle, je faisais de la photo de paysage et un peu de tout (des portraits, des photos de sport automobile...).
Techniquement, je n'ai aucune formation. J'ai tout appris sur le terrain via internet, grâce aux blogs de photographes professionnels.

Pourquoi la photo de mariage ?

Par hasard ! Ça a commencé avec le mariage d'une collègue, puis un autre et de fil en aiguille, après 3 ou 4, je me suis pris au jeu et j'ai pensé faire des reportages "originaux", différents des albums de mariés classiques.





 A quel moment cette passion est-elle devenue sérieuse ?

Ça va faire un an. J'ai créé un site web, ouvert un blog et j'ai beaucoup travaillé sur le marketing et la communication. J'ai aussi développé un partenariat avec une équipe de vidéastes professionnels,"Dolly Production", pour évoluer vers le mariage haut de gamme. 

Parle nous de ta façon de travailler :

Je suis très perfectionniste et rarement satisfait du résultat ! Je fais une prise/une fois, je ne veux pas qu'une bonne photo soit due à la chance. Je sais exactement ce que je veux. Ensuite je retravaille chaque photo avec un logiciel de retouche essentiellement pour la couleur. C'est une partie du travail qui prend beaucoup de temps. 


Si tu devais définir ton style, quel serait-il ? 

Je dirais avant-gardiste, décalé, disons que je recherche avant tout l'originalité. C'est un style très épuré, mais difficile à définir car il est toujours en évolution. Je suis très inspiré par des photographes américains comme Ben Chrisman et Max Wanger. 

Quels sont tes projets, comment imagines-tu la suite ? 

Je préfère ne pas me prononcer sur l'avenir, la photo est un métier incertain. Dans l'immédiat, je vais continuer à alimenter mon site avec un projet de vente en ligne et surtout me faire plaisir. 
Je pense travailler l'été pour les mariages et me consacrer davantage à la photo de paysage l'hiver. D'ailleurs, je prépare une série, d'une quinzaine de prises, sur les couchés de soleil à différents endroits du Bassin que j'espère exposer un jour en galerie. 

www.davidone.fr

Retrouvez Davidone en vidéo sur : www.dollyproduction.fr

Interview réalisée par Céline Modolo Réjaud.
DAVIDONE PHOTOGRAPHY
DAVIDONE PHOTOGRAPHY

Samedi 9 Octobre 2010
Céline Modolo-Réjaud

Dans la même rubrique :

et les hommes dans tout ça ?