Bassin Arcachon
bassinarcachon.

La pinasse du Bassin d'Arcachon

De l'utilité à la plaisance


La pinasse est une embarcation typique du bassin d'Arcachon et du littoral gascon : longue, étroite, à l'avant très relevé, elle est généralement en bois (pin des Landes) et à fond plat. Marchant à la voile (pinassotte ou tillole) ou au moteur, elle a retrouvé aujourd'hui une grande popularité.



Étymologie de la Pinasse

Pinasse bassin arcachon
Pinasse bassin arcachon
L'étymologie de la Pinasse est assez controversée :

Ce mot roman gascon pinaça, espagnol pinaza, italien pinaccia, anglais pinnace est généralement analysé par un dérivé latin pinacea pouvant signifier « en planche de pin ». On ne le confondra pas avec le catalan pinassa 'grand pin' applicable au pin noir pinus negra.

On le comparera également aux mots pinche ou pinque (bateau à fond plat), du hollandais pinck.

Thillole ou tillole, apparenté à tilla (bateau galicien), tille (breton) viendrait du scandinave tilja (planche).

Le terme pinasse ou pinace désigne aussi, au XIIIe siècle, des navires aussi fort que des caravelles.
Du XIVe au XVIe siècle sur les côtes françaises et anglaises, c'était un petit navire employé au cabotage et quelquefois à la pêche.
Dans le golfe de Gascogne, après la présence supposée sur la côte basque entre 844 et 1023 des Vikings, de longues barques baleinières nommées "pinaza" servaient à la pêche à la baleine.
En 1461, le terme désigne un petit navire long et léger propre à la course.
L'Ordonnance du 6 février 1511, relative aux pêcheurs de Cap Breton, parle de pinasses.
Aux alentours de 1577, l'escadre de la première expédition de Frobisher dans l'Arctique canadien était composée du Gabriel, de 20 tonnes, du Michael, de 25 tonnes et d'une petite "pinasse" (en anglais pinace) petit navire léger, habituellement à deux mâts et équipé comme une goélette (schooner); fréquemment accompagnant un navire plus grand pour servir de navire annexe, d'éclaireur d'escadre ou autre.
En 1606, des Anglais construisent Virginia, pinnace de trente tonnes, gréée à livarde.
A la même époque, le terme espagnol pinaza désigne une barque construite en pin.
En 1627, assiégeant La Rochelle, Richelieu fait venir de Bayonne et de Saint-Jean-de-Luz quinze pinasses (Docteur Kemmerer - Histoire de l'Ile de Ré).
Certains chalutiers bretons s'appellent aussi pinasses, les mêmes bretons qui en adoptant la motorisation appelleront leurs vedettes de pêche les "pinasses sardinières"..
Au début des années 1900, un bâtiment-base de la Marine royale du Canada a, comme annexe, une pinasse à vapeur ???

Le terme de pinasse appliqué à une petite embarcation du Bassin d'Arcachon apparaît en 1553 dans les premières sources notariales de La Teste.
"Pinassotte" est sûrement issu du mot Pinassot (Lo pinassot prononcé "lou pinassotte", dénomination utilisée en 1909 dans un opuscule sur l'ostréiculture pour une Pinasse inférieure à 7,5 mètres, d'après les recherches d'André Guittard...)

Pinasse bassin arcachon
Pinasse bassin arcachon

La Pinasse bateau typique et adaptée au Bassin d'Arcachon

Pour d'autres, en matière de construction navale, les caractéristiques géographiques du lieu de navigation sont à l'origine des options choisies :

  • Un fond plat limitant le tirant d'eau à quelques centimètres, pour naviguer sur le Bassin ce n'est pas un luxe
  • une étrave haute, efficace face au clapot et aux vagues de la barre
  • le matériaux local employé : le pin, des Landes bien entendu…

Pinasse bassin arcachon
Pinasse bassin arcachon

La Pinasse s'équipe d'une motorisation fin 1905

Afin de rendre ces embarcations plus polyvalentes, « la pinasse » qui à son origine était à voile et à avirons, principalement utilisées pour le cabotage (transport de marchandises), a connu bien des évolutions, notamment l'ajout d'une motorisation à partir de 1905, d'abord pour les résidents les plus fortunés puis jusqu'en 1913 pour la presque totalité des pinasses de pêche d'Arcachon.

Elles furent donc équipées de moteurs à pétrole et les techniques conjuguées des charpentiers marine et des fabricants locaux de moteurs ont rapidement permis d'atteindre la silhouette connue.

Pour autant, vous remarquerez que chaque pinasse rencontrée sur le bassin possède sa personnalité !

Pour des raisons esthétiques, la ligne générale sera conservée mais de nombreuses modifications seront apportées suivant les besoins et les envies des plaisanciers.

  • un tirant d'eau plus grand, souvent au dépend du fond plat
  • une hélice fixe
  • une motorisation plus puissante
  • aménagements de confort tel que couchettes, cuisine et coin toilette.
  • laiton briqué et bois précieux vernis font le bonheur des yeux.
Depuis quelques années le polyester est employé pour la coque, matériau qui demande moins d'entretien mais qui implique l'addition d'un lest.

La Pinasse du Bassin d'Arcachon en 1900

Pinasse à voile bassin arcachon
Pinasse à voile bassin arcachon
Sources :

Un site de passionné
Wikipédia
Découvrir la pinasse sur la Bassin d' Arcachon

Patrimoine, tourisme et culture :

Découvrez le bassin et les chenaux à bord de ce bateau traditionnel, la Pinasse, un paysage mélange de nature et de culture de l'huître s'offre à vous.....louez une pinasse


Les associations autour de La Pinasse :

Pour n'en citer que quelques unes :
Association la Pinasse
Les Pinasseyres Arcachonnais
Association plaisance traditionnelle de la Région d'Arcachon


Balades sur le Bassin d'Arcachon en Pinasse :

Remontée de la Leyre (4 heures de promenade en pinasse)
Tour de l'Ile aux Oiseaux (35 km)
Journée au Banc d'Arguin
Ballades du soir et autres excursions
Union des Bateliers Arcachonnais

Vendredi 12 Mars 2010
Sébastien Sabattini

Les communes du Bassin | Patrimoine culturel | Patrimoine naturel | Artisanat du Bassin | Excursions & visites guidées | Environnement | Autres visites | Venir & se déplacer | Livres & musique | Où loger ? | Racontez-nous votre Bassin... | Cuisine