Bassin Arcachon
bassinarcachon.

Les herbiers de Zostères marines du Bassin d' Arcachon

Le Bassin d' Arcachon est le plus vaste herbier de zostères d'Europe


La Zostère marine (Zostera marina), aussi appelée herbe de mer ou varech marin, de la famille des Zosteraceae, est une plante à fleur aquatique qui se rencontre sur les fonds marins sableux ou sablo-vaseux de l’hémisphère Nord. Cette plante, qui a failli disparaître de l’océan Atlantique dans les années 1930 et accuse actuellement une régression de population, fut une source de nourriture pour les Amérindiens et continue d’avoir, de nos jours, un rôle écologique important par son aptitude à former des herbiers



Principaux traits biologiques et écologiques de la zostere marine du bassin d'arcachon

de la zostere marine du bassin d'arcachon
de la zostere marine du bassin d'arcachon
Le long des côtes Manche/Atlantiques de France, Zostera marina L. et Zostera noltii (Hornemann) sont les seules angiospermes qui vivent en milieu sous-marin. La distribution locale des deux espèces dans leur environnement marin est très différente : Z. marina se développe dans la zone infralittorale, du bas de l’estran à 3-4 m de profondeur (exceptionnellement 10m) (Hily et al. 2003a), tandis que Z. noltii se développe au milieu de la zone médiolittorale. Ainsi le recouvrement de l’aire de répartition des deux espèces ne se produit que rarement au niveau des limites de leur extension verticale sur l’estran. Ce cas de figure ne se produit en réalité que lorsque la surface du sédiment se présente sous forme d’une succession de cuvettes et de zones surélevées, les Z. marina s’implantant dans les cuvettes qui retiennent de l’eau pendant la basse mer tandis que les Z. noltii se cantonnent aux parties les plus hautes. Il est généralement admis que les herbiers de Z. marina subtidaux sont pérennes tandis que les herbiers les plus hauts sur l’estran peuvent être annuels et dépendent pour se maintenir de la germination des graines. Jusqu’à présent il n’a pas été établi que ces différences de comportement avaient une base génétique. Dans les zones où les espèces se développent les populations tendent à être denses et leur rôle écologique est important dans le fonctionnement de l’écosystème côtier. Par contre inexplicablement les espèces restent absentes de nombreux sites où les conditions écologiques paraissent favorables à leur développement.

Mercredi 20 Octobre 2010
Christian Hily

Les communes du Bassin | Patrimoine culturel | Patrimoine naturel | Artisanat du Bassin | Excursions & visites guidées | Environnement | Autres visites | Venir & se déplacer | Livres & musique | Où loger ? | Racontez-nous votre Bassin... | Cuisine