Bassin Arcachon
bassinarcachon.

Les surfeurs d'Arcachon en exil


Vous vous demandez ce que font nos riders locaux en hiver, pendant qu'il neige sur le Bassin et que l'océan est à 13°C ? Et bien, ils surfent au soleil, dans les mers chaudes ! Ils nous offrent du rêve toute l'année.
Petit tour d'horizon avec Mathieu Désaphie, Nicolas Padois, Maxime Castillo et Anne-Cécile Lacoste.



Team Ocean Roots - © Elmo Ramos
Team Ocean Roots - © Elmo Ramos

Vous connaissez certainement ces passionnés de bodyboard. Si vous habitez le Bassin d'Arcachon, vous les avez croisés dans la rue ou dans l'eau. Ou alors, vous les avez aperçus dans la presse spécialisée bodyboard ou, tout simplement, parce que bassinarcachon.org vous en a déjà parlé.
Ils vivent leur passion à fond. Deux d'entre eux en ont fait leur métier, Mathieu dans la création et la vente de matériel, Nicolas dans l'enseignement. Maxime est en passe de devenir professionnel et Anne-Cécile fait de la compétition ou du free surf entre deux "jobs".
Tous les quatre sont licenciés à l'école de surf d'Arcachon, Ocean Roots, au Moulleau.

photo  F. ALZAY
photo F. ALZAY
Trip Brésil

Mathieu Désaphie, tout juste 30 ans, a été champion avant de devenir patron. Après une très bonne année en 2006 (Vice champion de France, 3ème sur le tour pro Européen, 9ème au championnat du monde ISA), Mathieu s'est de plus en plus spécialisé dans le test de matériel. Depuis 10 ans, il est fondateur et responsable de la boutique  Licious spécialisée dans le bodyboard (et le skate) au Moulleau. 
Cet hiver, il a choisi le Brésil, le spot de Recreio à une demi heure du centre de Rio de Janeiro. Les conditions n'ont pas été exceptionnelles pendant son séjour mais, il a quand même passé un bon moment. 
L'hiver n'est pas fini, et Mathieu pense déjà à un futur  bon trip.

Trip Brésil



photo M. DESAPHIE
photo M. DESAPHIE
Trip Barbade

Nicolas Padois, le boss de l'école de surf Ocean Roots, est à l'eau toute l'année pour donner des cours de glisse. Et quand il envisage de prendre des vacances, il choisit la destination en fonction des spots. Cette année, il est parti en décembre à la Barbade, une île située à la frontière de la mer des Caraïbes et de l'océan Atlantique. Pendant 15 jours, il a profité de la vague la plus réputée de l'île "Soup bowl". Un endroit idéal pour surfer, avec de gros rouleaux qui déferlent le long du rivage et les récifs coralliens. "Le tout dans un cadre superbe, une mer turquoise à 28° et avec de la bonne musique" dixit Nicolas. Il avoue toutefois que les prix sur l'île sont élevés et qu'il vaut mieux avoir de bons plans, il reconnait avoir eu de la chance.



A peine rentré de vacances, Nicolas reprend son rôle de coach. Il a accompagné sa team aux îles Canaries ( juste avant Noël) et prépare leur prochain trip pour février à Hawaii. La belle vie, on vous dit !

Trip Barbade

photo F. ALZAY
photo F. ALZAY
 
 
Trip Gran Canaria
 
Maxime Castillo, 16 ans, est l'espoir du bodyboard arcachonnais. Déjà champion de France en 2008, il est sacré champion d'Europe junior en 2010. Actuellement  en sport études, section bodyboard, au pôle France de Bayonne, il se consacre donc à son avenir sportif en écumant les compétitions. C'est dans ce cadre qu'il a participé en décembre (pendant que tous les lycéens de France sont enfermés en classe), au Confital pro, une épreuve du circuit mondial, à Gran Canaria (îles Canaries).  Hélas, Maxime n'a pu exprimer tout son talent, bloqué par ses adversaires sur le départ des vagues. Plus que le résultat, c'est la  leçon qui compte, dorénavant, il ne se laissera plus faire.
Pour l'heure, le jeune bodyboardeur prépare ses valises pour suivre sa formation en janvier en Australie, puis direction Hawaii en février, pour la compétion IBA, sur la vague mythique de Pipeline. Nul doute que ce voyage marquera une étape importante pour sa future carrière.


Les surfeurs d'Arcachon en exil

Trip Costa Rica

Anne-Cécile Lacoste, 28 ans arcachonnaise, est une habituée du Costa Rica, elle y retourne cet hiver pour la troisième fois. Elle nous explique son amour pour ce pays.
"Je pars pour le Costa Rica le 11 janvier jusqu'à mi avril dans le but de visiter les moindres recoins du pays et de faire un tour aussi un peu plus poussé au Panama (pays frontalier). Ce que j'aime au Costa Rica c'est que tout y est facile, l'ambiance y est joviale et les gens sont très accueillants, la vie est bercée par la musique et la danse, la cuisine locale délicieuse "que rica", les paysages magnifiques et très denses (montagnes, plages de cocotiers et jungle) et surtout les vagues sont géniales !
Question surf, il y en a pour tous les goûts : des reefs, des beach break, des vagues difficiles, dangereuses et puissantes telles que "salsa brava" et d'autres plus tranquilles où même un débutant pourra s'éclater.
J'ai aussi depuis toutes ces années créé des liens d'amitié là-bas, je suis très impatiente de revoir tout le monde.
Voila, mon voyage sera donc rythmé par les prévisions de houle. J'ai également des amis qui seront au Panama et me diront, via internet, comment y seront les vagues pour que je les rejoigne. Comme les pays sont côte à côte , il est facile par des lignes de bus de bouger entre les deux pays.
A mon retour , le temps de régler quelques papiers et je repartirai pour un mois sur l'ile de la Réunion.
!!PURA VIDA (c'est une phrase typique du Costa Rica que chaque habitant vous dira lorsque vous le croiserez, c'est comme si on vous disait "bonjour", mais c'est beaucoup plus fort que ce mot. Chaque personne là-bas a la volonté d'être heureux tous les jours et de le faire partager."
Merci Anne-Cécile et bon voyage !

Trip Costa Rica

Samedi 1 Janvier 2011
Céline Modolo-Réjaud

Evènements glisse | Shopping glisse | Les pros de la glisse | Portraits